Le Réseau réagit aux annonces du Président de la République sur la politique de la ville

Depuis la rentrée, le CNLRQ s’est mobilisé pour défendre sa vision et ses convictions sur la politique de la ville, et pour alerter les pouvoirs publics sur les conséquences des mesures prises depuis l’été 2017 (baisse des crédits politique de la ville, fragilisation des bailleurs sociaux, diminution des contrats aidés…).

Le réseau des Régies de Quartier et de Territoire a été auditionné, reçu, écouté, et parfois entendu : la sanctuarisation des contrats aidés dans les QPV annoncé par le Président de la République lors de son discours de Roubaix est une revendication que portait le CNLRQ depuis les premières annonces gouvernementales sur le sujet.

Ce discours de Roubaix trace une feuille de route pour le quinquennat, sur la politique de la ville. Le réseau des Régies a souhaité y réagir, et appeler à certaines vigilances, dans une lettre adressée à M. Denormandie, que vous trouverez ici.